Les leurres de la publicité en santé : le SFCD reste vigilant.

02/07/2018

Les Ordres des professions de santé ont demandé que les professionnels puissent « davantage communiquer », devant les possibilités de publicité existant dans d’autres pays européens, ou en France avec des structures commerciales. […]

Voir plus

Partager cet article

Dans son rapport du 3 mai 2018 le Conseil d’Etat a précisé la place de la « publicité » en santé, en rappelant tous les devoirs déontologiques.

Le SFCD rappelle que les règles déontologiques de communication ne sont pas de la publicité, afin de protéger le patient.

Pour le SFCD, la communication aux patients a pour objectif d’établir une relation de confiance, et non de lutter contre une concurrence déloyale entre professionnels.

Pour le SFCD, l’information en santé est par nature dissymétrique, à cause de la maladie qui place le patient en situation de vulnérabilité.

Pour le SFCD, l’objectif d’un soignant est de soigner, pas de vendre du soin.

Pour le SFCD, la remise à plat de notre système de soins français dans un contexte européen ne doit pas nous faire oublier le sens du soin : pourvoir aux besoins médicaux d’un malade dans une relation humaine basée sur la confiance et garantie par la loi.

Pour télécharger ce communiqué de presse, c’est ICI

Pour télécharger le rapport du Conseil d’État, c’est ICI.

Partager cet article

Dernière actualités

Dernière publication : Revue IFCD 48

Vous l'attendiez avec impatience ? Surveillez vos boîtes aux lettres, la revue du SFCD spéciale ADF arrive. Et pour les plus pressés elle est déjà en ligne ICI.

En savoir plus
Clôture du Grenelle contre les violences conjugales

Levée du secret médical : une annonce pour affirmer une obligation qui existe déjà !

En savoir plus
Un rapport de l’Inspection Générale de la Justice énonce 24 mesures pour lutter contre les féminicides

Un rapport confié à l'Inspection générale de la justice a examiné 88 dossiers d'homicides conjugaux et de tentatives d'homicides commises en 2015 et 2016 et définitivement jugés, afin d'identifier d'éventuels dysfonctionnements.

En savoir plus
Les leurres de la publicité, acte 2

Le SFCD avait déjà alerté. Pourtant, d’après la décision du Conseil Constitutionnel du 6 novembre, la France pourrait se retrouver obligée de modifier son code de la santé publique pour lever l’interdiction générale et absolue de publicité pour les professionnels de santé.

En savoir plus
Toutes les actualités