Le MIH

09/11/2017

Le MIH (hypominéralisation des molaires et des incisives), dont le lien avec un perturbateur endocrinien (le Bisphénol A) a été démontré chez des rats.

Cette nouvelle pathologie, quasi inconnue il y a 30 ans, touche désormais 15 à 18% des enfants de 6 à 9 ans, dans le monde. Elle se traduit par une dent de 6 ans douloureuse, qui se carie très rapidement, entrainant une pulpectomie et reconstitution coronaire (y compris prothétique), voire une extraction suivie d’un traitement orthodontique de mésialisation des secondes molaires.

Dernière actualités

Gisèle Halimi

Reposez en paix Madame Gisèle Halimi.

En savoir plus
Professionnel en contact avec un cas avéré

Retrouvez ici les recommandations de l'ONCD pour cette situation.

En savoir plus
Contribution du SFCD au Ségur de la Santé

A l’occasion du Ségur de la Santé, le SFCD a réalisé ce livre blanc basé sur ses réflexions politiques

En savoir plus
Toutes les actualités