Le SFCD se réjouit de l’inscription de l’IVG dans la Constitution

29/02/2024

Un véritable pas décisif pour les droits des femmes […]

Voir plus

Partager cet article

Mercredi 28 février, le Sénat adopte largement en première lecture l’inscription à l’IVG dans la Constitution, avec 267 voix pour et 50 voix contre. La France devient ainsi le leader mondial à garantir cette protection du droit à l’avortement. Une victoire et surtout un exemple, qui nous l’espérons, impulsera un effet miroir dans les autres pays. L’unique article précise ainsi que « la loi détermine les conditions dans lesquelles s’exerce la liberté garantie à la femme d’avoir recours à une interruption volontaire de grossesse ». C’est la parfaite reconnaissance de leur droit de disposer de leur corps librement.

Cette avancée fait écho aux 50 ans de combats menés par les pouvoirs publics, syndicats et associations après l’adoption du projet de loi de Simone Veil le 29 novembre 1974.

Pour que cette réforme soit définitivement adoptée, il reste encore une étape à franchir. LA dernière étape qui réunira le Parlement en Congrès à Versailles, le lundi 4 mars. Cette réforme constitutionnelle doit désormais obtenir une majorité des trois-cinquièmes des voix parlementaires. 

Le SFCD tient à rappeler que les conditions d’accès à l’avortement sont dans les faits loin d’être garanties pour les femmes en France, et dans de bonnes conditions.

Partager cet article

Dernière actualités

[Webinaire] Vers une santé bucco-dentaire durable | mardi 23 avril 2024, de 14h30 à 15h30

Le SFCD et le RES s'engagent sur la Journée Européenne des Hormones (Hormone Day)

En savoir plus
8 mars 2024

Livret Hors série - 8 portraits de femmes inspirantes"

En savoir plus
Toutes les actualités