Journée mondiale sans tabac

31/05/2012

Ce jeudi, la France participe à la Journée mondiale sans tabac. L’Hexagone compte 12,5 millions de fumeurs âgés de 18 ans et plus. Le pourcentage actuel d’adultes fumeurs atteint même 33% ! A titre de comparaison, il est de 21% en Angleterre, 19% en Australie, 17% au Canada. […]

Voir plus

Partager cet article

Après l’interdiction de fumer dans les lieux publics et l’adoption des photos chocs sur les paquets, un nouveau front s’est ouvert dans cette guerre sans fin : les associations antitabac réclament la mise en place du paquet de cigarettes “neutre” pour faire baisser la consommation.
Ce paquet neutre (emballage unique, marque en tout petit, absence de logo, même couleur, messages sanitaires…) sera obligatoire en Australie à partir du 1er décembre 2012. Le président français, François Hollande, a indiqué qu’il était intéressé par cette initiative.

L’offensive antitabac ne s’essouffle donc pas et cherche sans cesse de nouveaux moyens de lutte, car fumer n’entraîne pas seulement des cancers du poumon et des maladies cardiovasculaires, mais atteint aussi la santé générale et notamment celle de la bouche.

Le tabagisme augmente les risques de perte de dents, mais plus important encore, c’est la cause principale des cancers de la bouche et de la gorge.
Selon le Dr Christine Romagna Genon, « le tabac ne fait pas que jaunir les dents… Ses méfaits sur la santé bucco-dentaire sont bien plus grands. Gestes de succion et d’aspiration, fumée aux composants nocifs, dépôts polluants et irritants sont autant de facteurs néfastes pour les dents, mais aussi les muqueuses. Il est aujourd’hui amplement démontré que le tabac prédispose aux maladies parodontales, ces affections responsables de la plupart des pertes de dents et autres déchaussements. L’explication ? L’agression répétée du goudron et des autres constituants de la fumée provoque une réaction de défense, entraînant des lésions leucoplasique, une hyperkeratinisation et une sécrétion de mélanine. Sous l’effet du tabac, la flore microbienne buccale se modifie ; la microcirculation sanguine de la bouche est altérée, tout comme la cicatrisation et la régénération des tissus qui soutiennent les dents, à savoir l’os et la gencive. Le tabac est non seulement un facteur de risque pour les maladies parondontales, mais aussi une entrave au traitement de ces maladies ; la microcirculation et la cicatrisation étant altérée, les résultats sont donc plus longs à venir.
Pour finir, un chiffre qui résume à lui seul les « ravages » du tabac sur la santé bucco-dentaire : les fumeurs auraient 6 à 7 fois plus de risque de perdre leur dents que les non fumeurs… »

Pour mémoire :
L’article L. 3511-7 du Code de la santé publique, fixe l’interdiction de fumer dans les lieux à usage collectif
Un décret publié au Journal officiel le 16 novembre 2006 en fixe les conditions d’application. Ainsi, il est interdit de fumer :
– “dans tous les lieux fermés et couverts qui accueillent du public ou qui constituent des lieux de travail” ;
– “dans les moyens de transports collectifs” ;
– “dans les espaces non couverts des écoles, collèges et lycées publics et privés, ainsi que des établissements destinés à l’accueil, à la formation et à l’hébergement des mineurs”.
– dans les débits permanents de boissons à consommer sur place, casinos, cercles de jeu, débits de tabac, discothèques, hôtels et restaurants.

Les entreprises peuvent aménager des salles closes pour la consommation du tabac. Ces salles doivent respecter certaines normes :
– être ventilées ;
– être équipées de fermetures automatiques ;
– ne pas constituer un lieu de passage ;
– ne pas dépasser 35 m2.

L’interdiction de fumer dans les lieux à usage collectif se double d’un effort des pouvoirs publics destiné à aider les personnes qui le souhaitent à s’arrêter de fumer (remboursement des substituts nicotiniques à hauteur de 50 €, développement des consultations de tabacologie, etc.) ;
Sur la prise en charge des substituts nicotiniques, on peut également consulter les informations pratiques figurant sur le site de l’Assurance maladie, pour en savoir plus, cliquer ici.

Enfin, cette interdiction est entrée en vigueur au 1er janvier 2008 : le fait de fumer hors des emplacements réservés à cet effet est sanctionné par une contravention de 68 euros.

Sources :
Communication de Christine Romagna-Genon, Congrès de l’Association Dentaire Française, 2005
http://www.service-public.fr
http://www.rtl.fr
Partager cet article

Dernière actualités

Dernière publication : Revue IFCD 47

Notre revue d'été est sortie ! A lire à la plage, ou bien installée dans un transat autour de la piscine !

En savoir plus
rac-zéro, syndicat SFCD
Reste à charge Zéro, les mutuelles se dévoilent

Quelle sera la complémentaire qui gagnera le plus de parts de marché ?

En savoir plus
Toutes les actualités