Cette année, pas de prime Macron pour les salariés des cabinets dentaires.

23/12/2019

Une prime en fonction de l’intéressement n’est pas compatible avec les professions de santé. La santé n’est pas un commerce ! […]

Voir plus

Partager cet article

Le SFCD, fidèle à ces valeurs, dénonce de telles mesures qui dénaturent non seulement les métiers du soin mais qui ignorent les métiers majoritairement féminins employés dans les cabinets dentaires.

Tous les employeurs sont en théorie concernés, mais une évolution du dispositif va rendre les choses un peu plus contraignantes en 2020. Il faudra désormais impérativement mettre en œuvre un accord d’intéressement au sein de l’entreprise.
Les professionnels de santé sont là pour répondre aux besoins médicaux des patients et non créer des besoins de consommation générant des marges bénéficiaires.
Un accord d’intéressement ne peut être mis en place dans un cabinet dentaire : la santé ne se pratique pas comme un commerce !

Partager cet article

Dernière actualités

Contribution du SFCD au Ségur de la Santé

A l’occasion du Ségur de la Santé, le SFCD a réalisé ce livre blanc basé sur ses réflexions politiques

En savoir plus
Protection des données des patients

Dans un avis sur le sujet de la transmission des codes de regroupement / code affinés aux OCAM, la CNIL se positionne clairement en faveur de la protection des données personnelles de santé.

En savoir plus
Numéro spécial reprise SFCD/FFCD en ligne

Hors série inédit et conjoint SFCD/SFCD pour vous accompagner pour cette reprise d'activité.

En savoir plus
Toutes les actualités