Sfcd > Dossiers > Santé > Colloque Infertilité et Environnement

Colloque Infertilité et Environnement

10.07.2018

Infertilité et environnement

Tel était le thème d’un colloque organisé le 4 juin 2018 à Toulouse par le Réseau Environnement Santé (SFCD y est adhérent) et le collectif BAMP (blog assistance médicale à la procréation).

Pour télécharger les actes du colloque c'est ICI
 

Désormais un couple sur 5 est concerné par les troubles de la fertilité. Une démarche novatrice a attiré notre attention : le travail du centre ARTEMIS, présenté par le Dr Fleur DELVA .


Cette plateforme de prévention en santé environnementale dédiée aux patients présentant des troubles de la reproduction est soutenue de façon importante par l’ARS Nouvelle Aquitaine, très impliquée sur les questions de santé environnementale.


Rattaché au CHU de Bordeaux, le Centre ARTEMIS accueille les personnes infertiles pour faire une enquête sur les expositions environnementales, afin de développer une attitude de prévention des risques.


La patiente, ou le patient, répond d’abord à un auto-questionnaire puis à un second questionnaire passé avec une infirmière. Les réponses de ces deux questionnaires sont ensuite analysées par un ingénieur en santé environnementale, qui identifie les facteurs de risque sur la reproduction en les hiérarchisant selon le niveau de preuve scientifique. C’est une approche globale de la personne, de recherche des expositions dans tous les aspects de sa vie (personnelle, professionnelle, logement, …).


Ce centre fonctionne depuis 3 ans . Lien du Centre ARTEMIS.


Dans la littérature scientifique, de nombreuses études permettent d’identifier les expositions professionnelles aux produits chimiques comme associées à l’infertilité. L’exposition à ces produits est quotidien, voire pluri-quotidien, et à des doses élevées, bien plus importantes que celles rencontrées dans le quotidien (alimentation, produit cosmétique, produits d’hygiène et entretien,…). Pour ces expositions, le Centre ARTEMIS met en place des actions de prévention en lien avec les services de santé au travail. En milieu extra-professionnel, les doses étant plus faibles, et les expositions multiples, les données de la littérature scientifique sont à ce jour plus compliquées à analyser. Le Centre ARTEMIS mets en place pour ces expositions, une démarche d’éducation à la santé pour limiter les expositions aux produits chimiques dans le quotidien.

Les professions les plus exposées sont celles qui travaillent avec des produits chimiques : dans l’agriculture, l’industrie et la santé.


Les cabinets dentaires, par le nombre de produits et matériaux que nous manipulons, sont particulièrement concernés.


La profession de chirurgien-dentiste et d’assistant le sont à double titre, car ces métiers sont majoritairement exercés par des femmes.


Nous avons donc une responsabilité par rapport à nos grossesses en tant que femme et celles de nos assistantes, en tant qu’employeur.


Pour vous aider à mieux connaître ces toxiques qui sont des perturbateurs endocriniens, FFCD propose depuis plus d’un an une formation Perturbateurs Endocriniens.

Retrouver le programme et les dates des prochaines formations ICI.
Là aussi, la prévention s’impose !