Sfcd > Le syndicat > Présentation > Réflexion du SFCD

Réflexion du SFCD

Ethique médicale : le point de vue du SFCD


L’éthique est une démarche intellectuelle qui guide notre pratique professionnelle.
Notre pratique, basée sur le colloque singulier *, place le patient au cœur de notre activité.
Le praticien organise les soins autour du patient.
Dans un climat de respect mutuel, par son écoute, sa compétence et son honnêteté, le praticien se donne les moyens de gagner la confiance de son patient.
Par son action éducative et des soins de qualité, le praticien tend à améliorer la santé de son patient et à répondre à ses attentes.
Notre statut de professionnel de santé implique une attention à l’autre faite d’humanisme, de compassion et de tolérance.
La chirurgie dentaire est une activité professionnelle dont la réalité économique est niée.
Nous ne pouvons parler de notre activité professionnelle sans en envisager le côté financier. Nous ne sommes pas dans une logique commerciale mais dans une dynamique économique.
La rémunération est la conséquence de notre activité professionnelle. Cette rémunération n’est pas notre but initial, mais elle doit nous permettre de mettre en œuvre notre éthique et notre pratique.
Nos obligations professionnelles ne doivent pas être un frein à l’éthique et à la pratique.
Il est donc nécessaire de trouver un équilibre entre la réalité économique et l’éthique médicale.
C’est à cette condition, que le chirurgien dentiste, professionnel responsable, conscient des réalités, pourra remplir son rôle de professionnel de santé.
(Document de synthèse issu du séminaire du SFCD 2006)


* Le colloque singulier est par définition le cadre de la rencontre entre un médecin et un patient. La confidentialité et la compétence sont des préalables incontournables de cette rencontre, Source : http://www.icampus.ucl.ac.be