Sfcd > Actualités > Soins : appel au sens civique de tous !

Soins : appel au sens civique de tous !

08.02.2018 par SFCD

Suite à l’entretien qu’Agnès BUZYN a accordé au Généraliste.fr le 6 février 2018, le SFCD en appelle au sens civique de la Ministre de la Santé.

En effet, dans cet entretien la Ministre fait appel au sens civique des praticiens et les invite à la prise d'initiatives tous azimuts : nouvelles organisations, coopérations, cabinets secondaires, créneaux sans rendez-vous, délégations de tâches, télémédecine...
 

Or, le SFCD considère que cet appel au sens civique des médecins et de l’ensemble des professionnels de soin lancé par notre ministre ne peut s’entendre qu’avec un autre appel au sens civique : celui des fabricants qui utilisent des substances qui nous rendent malades, soit par leur toxicité (PE), soit par leur excès (sucres cachés), soit par leur côté addictogène (comme dans le tabac).

Si l’innovation organisationnelle doit être au rendez-vous, son objectif doit s’inscrire dans le cadre de la protection de la vulnérabilité des patients, pour éviter les dérives commerciales.
Si la chimie est nécessaire car elle rend de grands services, son excès et son usage sans considération pour la santé des humains et de l’environnement sont à revoir d’urgence pour éviter la survenance des maladies chroniques.

Pour le SFCD, tous les acteurs ont un rôle dans la santé des français et trouver le juste équilibre est une mission politique à laquelle nos gouvernants doivent répondre.

Pour télécharger ce communiqué de presse, c'est ICI.