Sfcd > Actualités > Retraites en danger

Retraites en danger

04.05.2017 par SFCD

Le gouvernement actuel, vient de publier, le 24 avril 2017, un projet de décret dont les mesures et les conséquences soulèvent l'indignation unanime de toutes nos caisses de retraite, dont la CARCDSF.
Nos caisses n'auraient plus d'autonomie dans la gestion de leurs réserves qui représentent 4,2 milliards d'euros pour la CARCDSF.

Concernant les chirurgiens-dentistes, ces réserves, qui ont été toujours gérées de manière exemplaire par notre caisse, ont été financées par l'effort de cotisation des consœurs et confrères. Elles ont été patiemment constituées afin de passer le mieux possible les périodes difficiles démographiquement. En effet un nombre important de praticiens demandent leurs droits à la retraite alors que le numerus clausus, qui a été imposé à notre profession, ne permet pas leur remplacement. Ces réserves doivent nous permettre de ne pas faire supporter aux jeunes confrères des charges de cotisation trop lourdes.
Pour rappel, dans un régime par répartition, ce sont les cotisations de l'année qui permettent de financer les allocations retraite de l'année.
Vous trouverez ICI et ICI, les 2 courriers communs signés par toutes les caisses des professions libérales, adressés aux candidats à l'élection présidentielle.