Sfcd > Actualités > Négociations conventionnelles dentaires : le SFCD tire le signal d’alarme !

Négociations conventionnelles dentaires : le SFCD tire le signal d’alarme !

20.12.2017 par SFCD

Les retours sur la séance de négociations conventionnelles du 15 décembre 2017 alarment le SFCD : des syndicats négociateurs sont en passe d’accepter pour la Profession la scission de l’activité dentaire en 4 paniers (Panier CMU-C, Panier RAC 0, Panier RAC maîtrisé, Panier libre).

Or on sait où mènent les paniers, car il y a plus de 30 ans, la profession a déjà accepté de scinder son activité en deux paniers : Panier Actes Opposables et Panier Actes Non Opposables.

30 ans plus tard, 80% de notre activité correspond à 20% de nos honoraires, le panier des actes à entente directe avec le patient compensant le panier des actes opposables sous-rémunérés.
La cause de l'augmentation du reste à charge réside dans cette anomalie liée à la logique des paniers.

Donc 4 paniers à la place de 2 : les mêmes causes vont produire les mêmes effets en pire pour nos cabinets et nos patients.

En effet, le SFCD craint que cette fois se rajoutent des effets pour la santé bucco-dentaire des français : existera-t-il encore des cabinets dentaires généralistes de quartier pour soigner les enfants, faire des extractions ou des soins conservateurs ?

Le SFCD alerte les syndicats négociateurs, les pouvoirs publics et l’assurance maladie (obligatoire et complémentaire) et en appelle à leur responsabilité devant les conséquences pour les français.
 

Pour télécharger ce communiqué de presse, c'est ICI.