Sfcd > Actualités > Ne pas opposer une profession médicale à une autre

Ne pas opposer une profession médicale à une autre

12.11.2013 par Evelyne Peyrouty

La lecture de l’article paru dans le monde du samedi 9 novembre 2013 consterne les femmes chirurgiens dentistes (SFCD). En effet, la personne interviewée cite deux fois les chirurgiens dentistes.


« On considère plus comme un médecin celui qui soigne vos caries que celle qui met au monde vos enfants »…
La profession de chirurgien dentiste est de plus en plus féminisée et son rôle est de rétablir et veiller à la santé bucco dentaire. Une bonne santé bucco dentaire est garante d’une bonne santé générale. Le retentissement d’une parodontite sur le déroulement d’une grossesse est reconnu. Le cliché du chirurgien dentiste « boucheur de trou » ne peut pas continuer à sévir dans le milieu médical. La santé de nos patients recouvre de nombreuses spécialités, toutes sont interdépendantes, et nous, professionnels de santé, en sommes pleinement conscients.

« On gagne moins qu’une infirmière anesthésiste et, à statut égal, trois fois moins qu’un médecin et quatre fois moins qu’un dentiste »…
Cette affirmation ne repose sur aucune donnée sérieuse et concourt à alimenter le cliché du dentiste arnaqueur. Opposer une profession médicale à une autre est inadapté et n’a pas de sens. Nous devons tous, nous les professionnels et professionnelles de santé, réfléchir à une meilleure considération des rôles des uns et des autres, au sein de l’hôpital notamment, pour une santé publique efficace.

Il est urgent de réunir l’ensemble des professions médicales afin de déclencher ce débat pour veiller à ce que notre système de santé soit sauvegardé. Permettre à chacun de nos patients d’avoir accès aux soins dont il a besoin, à l’hôpital comme en cabinet de ville, doit rester notre priorité et notre objectif commun.

Les chirurgiens dentistes en ont assez d’être considérés comme des tiroirs caisses …nous sommes toujours là pour nos patients, riches ou pauvres, pour leur santé avant tout.
Les sages femmes doivent se rappeler que les femmes chirurgiens dentistes n’ont pas hésité à défendre les droits à la retraite, à leur côté, en 2011. Cette action commune nous a mené à la victoire.

Pour lire le communiqué de presse, cliquer ici