Sfcd > Actualités > Le SFCD réagit aux dernières propositions de l’UNCAM

Le SFCD réagit aux dernières propositions de l’UNCAM

15.05.2018 par SFCD

Le SFCD réagit aux dernières propositions de l’UNCAM parvenues le 7 mai 2018.

Si le SFCD salue les objectifs affichés par l’UNCAM, dans le projet de convention parvenu le 7 mai 2018 :
- renforcer la politique de prévention ;
- améliorer le maillage territorial ;
- favoriser la préservation de la dent et des tissus dentaires ;
- diminuer le reste à charge pour les patients.
par contre, pour le SFCD, ces propositions faites ne permettent pas d’atteindre les objectifs fixés. Ces propositions se développent dans une vision purement économique et ne tiennent pas compte de l’aspect médical. En effet :
- elles continuent à limiter la prévention au dépistage, en étendant celui-ci ;
- elles découpent administrativement les cas de prise en charge sans tenir compte des besoins médicaux de chaque patient ;
- elles complexifient la rédaction des plans de traitement en augmentant le nombre de paniers de soins,
- elles intensifient la sélection des patients en fonction de leur capacité financière, de leur couverture sociale ou de leur pathologie, amplifiant ainsi leur stigmatisation.
Les propositions de l’UNCAM donnent la priorité à « la couronne gratuite » au détriment de « la dent saine ».

Pour inverser cette logique, le SFCD propose que la prévention :
- parte DU patient singulier et non d’une catégorie de population ;
- puisse être faite par des cabinets de proximité (petites voire très petites unités de chirurgien-dentiste) ;
- ne soit pas limitée au dépistage.

S’adresser à tous les patients, avec les mêmes outils, mais utilisés en fonction des besoins propres du patient exprimés dans le colloque singulier : c’est tout l’objet du Compte Personnel de Prévention proposé par le SFCD.

Pour télécharger ce communiqué de presse, c'est ICI.