Sfcd > Actualités > Le "bon père de famille" a du plomb dans l'aile !

Le "bon père de famille" a du plomb dans l'aile !

27.01.2014 par Hélène Pic

L'Assemblée nationale a adopté, tard dans la soirée du mardi 21 janvier, un amendement supprimant du droit français le terme « en bon père de famille ». Les députés examinaient , en séance publique, le projet de loi sur l'égalité entre les femmes et les hommes.

Des élus d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) avaient proposé de retirer cette expression en dénonçant une expression « désuète » qui rappelle une tradition patriarcale. Ces députés ont soumis au vote de leurs pairs son remplacement par les termes « raisonnable » ou « raisonnablement » selon les cas.

La notion de gestion en "bon père de famille" sera supprimée dans le cadre de la loi sur l'égalité femmes-hommes. Créée en 1804 elle était encore utilisée dans une quinzaine de textes dont le code civil pour dire d'après la Cour de cassation "agir de façon prudente, consciencieuse et avisée"... et bien sûr dans nos contrats professionnels.

Ayant interpellé à ce sujet notre Président du Conseil de l'Ordre en juin dernier (cliquer ici pour avoir accès au courrier intégral), je me fais aujourd'hui, pour la dernière fois, à nouveau porte parole d'un toilettage de nos contrats qui me paraît plus que nécessaire (cliquer ici pour avoir accès au courrier 2014) !

Moi, qui ai choisi de vivre dans l'isolement et la quiétude d'un coin de piémont pyrénéen, je suis tout de même "chrono" avec ce coup de balai supprimant une empreinte d'une société révolue. Empreinte, reflets minimes : bien sûr, d'autres changements, plus importants, nous attendent en tant que femmes chirurgiens dentistes, mais tout de même ... il faut quitter ces attributs, ces expressions désuètes pour avancer, plus librement, dans notre état de "femme".