Sfcd > Actualités > Laissons le gouvernement assumer sa politique

Laissons le gouvernement assumer sa politique

17.04.2018 par SFCD

Le 6 avril, pour faire pression sur les syndicats négociateurs, Nicolas REVEL, directeur de la CNAM-TS, a posé une menace plus forte que le règlement arbitral : le « décret gouvernemental », qui mettrait fin à toute convention.

Laissons au gouvernement la responsabilité de créer un précédent en supprimant le système conventionnel pour une profession médicale.
Laissons à la CNAM-TS la responsabilité de propositions qui conduiront les cabinets dentaires à se concentrer sur les actes dentaires sur les plus rémunérateurs et à se regrouper dans les métropoles.

Ne pas investir massivement dans la prévention dentaire et les soins précoces et conservateurs est un choix politique : celui de favoriser la couronne "gratuite" plutôt que la dent saine.

Signer la convention, c'est accepter d'être co-responsables d'une politique de santé publique qui ne répond pas aux besoins médicaux des français.

Le SFCD appelle la profession à se mobiliser contre ces propositions : ne soyons pas complices de cette signature.

Le gouvernement doit seul assumer les conséquences de sa politique : la fin de notre convention et une crise sanitaire annoncée.

Pour télécharger ce communiqué de presse, c'est ICI.