Sfcd > Actualités > Incident avec CISS Haute-Normandie

Incident avec CISS Haute-Normandie

10.11.2015 par Nathalie Delphin

Selon des tweets adressés hier par le CISS Haute-Normandie (Cliquer ICI), suite à une communication de notre Syndicat sur notre compte twetter à propos du projet de loi de santé :
- les femmes ne seraient pas en capacité de réfléchir* par elles-mêmes : le Syndicat des Femmes Chirurgiens-Dentistes est suspecté d’être le porte-voix d’une autre structure ;
- les femmes n’auraient pas à se regrouper pour défendre leurs intérêts : le Syndicat des Femmes Chirurgiens-Dentistes est accusé de faire de la discrimination ;

Par ces propos, les femmes et leurs paroles, leurs idées et leurs analyses sont moquées et méprisées publiquement.

Ces affirmations discriminatoires et anti-démocratiques nous interpellent très fortement, d’autant plus qu’elles sont faites à la place d’arguments étayés : les mots sont la première forme de violence et nous le dénonçons fermement.

L’importance historique du débat actuel sur la mutation de notre système de soins, via le projet de loi de santé, mérite mieux que ça !

Ces réponses inacceptables discréditent autant qu’elle dévalorisent le CISS Haute Normandie au moment où le projet de loi de santé accorde au CISS National la place de représentant unique des usagers.

C’est en ces termes que nous adressons immédiatement un courrier à Madame Marisol TOURAINE, qui appréciera personnellement la teneur de ces propos, ainsi qu'au laboratoire de l’égalité**, à la Halde et à la MIPROF***.

Ces propos, qui pour nous relèvent de la diffamation publique, ne peuvent être ignorés.

Pour le Bureau du SFCD
Dr Nathalie Delphin
Vice-Présidente du SFCD et Chargée de Communication

* Voir nos analyses, en cliquant ICI et notre saisine du CCNE, en cliquant ICI

** le SFCD est signataire du Pacte pour l'égalité dans les professions libérales, ICI

*** le SFCD a été mandaté par la MIPROF pour participer à la lutte contre les violences faites aux femmes, ICI