Sfcd > Actualités > Déni de démocratie

Déni de démocratie

17.11.2015 par SFCD

La lutte contre le terrorisme, qui vient d'ensanglanter Paris, prime sur toute autre action.

Les professionnels de soins ne peuvent plus exprimer leur opposition au projet de loi de santé par les manifestations. Ils ont d’eux-mêmes décidé d’arrêter leur blocage sanitaire dès vendredi soir.
Or, leur opposition à ce texte, qui dure depuis deux ans, va crescendo et regroupe toutes les professions médicales et paramédicales du privé et du public, la totalité des syndicats médicaux et paramédicaux, les Conseils Nationaux des Ordres, ainsi que des associations de patients.

Pour lire la suite, c'est ICI.