Sfcd > Actualités > Convention : non à la signature, oui à la prévention !

Convention : non à la signature, oui à la prévention !

12.04.2018 par SFCD

Menaçant d’un décret gouvernemental à défaut de signature, Nicolas Revel, directeur de la CNAMTS, a exposé le 6 avril ses dernières propositions conventionnelles.

Pour le SFCD, ces propositions ne répondent pas aux besoins médicaux des patients et ne constituent pas un projet politique ambitieux de prévention bucco-dentaire :

- les patients n’auront pas moins de carie avec le plafonnement des prothèses. Pour le SFCD, la seule réponse, c’est : pas de carie, pas de couronne et donc RAC zéro ;

- absence de prise en compte de la réalité du lien entre environnement et maladie. Pour le SFCD, ce manque démontre l’obsolescence de ces propositions ;

- aucun rééquilibrage économique durable des cabinets dentaires. Pour le SFCD, le risque est double : l’organisation du renoncement aux soins par disparition du maillage territorial et la réorientation de l’exercice vers les soins les plus lucratifs.

Pour le SFCD, ces propositions aboutiront à une prévisible catastrophe sanitaire.

Dans le cadre d’une santé non commerciale, le SFCD demande une nouvelle convention construite sur une réelle politique bucco-dentaire de prévention qui permette aux patients d’être moins malades et aux chirurgiens-dentistes d’exercer dignement leur métier.
Qui est prêt à rejoindre le SFCD dans cet engagement ?

Pour télécharger ce communiqué de presse, c'est ICI.