Sfcd > Actualités > Avis de décès de la Sécurité Sociale

Avis de décès de la Sécurité Sociale

21.05.2015 par SFCD

Disparition de la Sécurité Sociale, sans fleur ni couronne.

Le SFCD est au regret de vous annoncer la mort prématurée, dans sa 70ème année, de la Sécurité Sociale d’une attaque foudroyante de la Loi de santé : l’article 1 lui a été fatal.
 

Afin que cet avis de décès n’ait jamais à être publié, le SFCD demande aux sénateurs de bien vouloir prendre leurs responsabilités en remaniant le projet de loi :
- Remaniement de l’article 1,
- Remaniement des articles suivants, qui ne sont que des précisions apportées à l’article 1.

Des options existent pour préserver les fondamentaux de notre système de santé :
1. Préservation du colloque singulier en conservant le libre choix du praticien par le patient et liberté des prescriptions du praticien
2. Préservation du secret médical
Par ailleurs le déficit de la Sécurité Sociale doit être attaqué à la source, par la lutte radicale contre l’évasion fiscale qui en est une cause réelle et reconnue.

Les français vont perdre leur liberté de choix thérapeutique au profit de la rentabilité de leur assurance complémentaire, résultat de la combinaison des lois Leroux, ANI et projet de loi santé. C’est l’effet cocktail.

Pour télécharger notre communiqué de presse, cliquer ICI
 

Pour accéder à nos analyses, cliquer ICI