Sfcd > Dossiers > Femmes > Syndicalisme au féminin ou féminisme

Syndicalisme au féminin ou féminisme

30.11.2010

Bien que le nombre de femmes chirurgiens-dentistes augmente, nous restons la profession médicale la moins féminisée et cependant la seule ayant un syndicat de femme.
Original, me direz-vous…
Quel intérêt puisque nous sommes l’égale des hommes et que d’autres syndicats de chirurgiens dentistes nous représentent.
Enfin… dans les textes avec une lente progression au cours du XIX° et XX° siècle et grâce aux convictions humanistes nées au XVIII° siècle.

1935, quelques consœurs sont refoulées de la salle de réunion où les débats faisaient rage pour savoir de quelle manière notre profession allait s’organiser. Les femmes ne votaient pas à cette époque.
Qu’à cela ne tienne, elles aussi, avaient le droit de réfléchir à leur avenir professionnel et de défendre leurs intérêts ; pas la peine d’y passer une décennie.
Un syndicat de femmes allait se constituer avant la confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) et l’union des jeunes chirurgiens dentistes (UJCD).
Il ne peut y avoir de confusion entre ces organisations et nous.

Pourquoi nous tenons tant à notre indépendance ?

Je reprendrai les propos d’une sympathisante «qui s’occupera de nous si les femmes ne le font pas elles mêmes» . je n’y avais pas pensé en ces termes !
…Egalité de droit ne veut pas dire uniformité et négation des différences.

Les femmes adaptent leur vie professionnelle à leur vie familiale, les hommes adaptent leur vie familiale à leur vie professionnelle.
Les revendications et les priorités ne seront pas forcément formulées de la même manière.
La société change, la majorité des hommes et des femmes choisissent leur vie mais l’amélioration de la vie professionnelle passe, en France, par l’action syndicale.
Les femmes chirurgiens dentistes travaillent autant que leurs confrères, parfois dans des conditions plus difficiles encore.

Beaucoup de sujets nous préoccupent :

- nos droits et devoirs en tant que chirurgiens dentistes conventionnés ;
- la formation continue et la validation des acquis ;
- la compétence : montrer que le niveau de la dentisterie n’est pas diminué pour    autant parce que nous sommes des femmes ;
- la reprise de l’activité après une interruption liée aux déplacements du conjoint,   à la maternité, à l'éducation des enfants... ;
- la démographie ;
- la spécialisation croissante ;
- l’organisation du travail ;
- le personnel et sa formation, sa gestion….

Chaque jour qui passe trouve de nouveaux sujets de préoccupation dans cette   société qui ne jure que par l’individu. Le syndicat propose une réflexion   collective de femme sur sa profession.

Ce n’est pas du féminisme…
C’est du syndicalisme même si l’essence de la revendication est féministe.
Dire que nous devons faire entendre notre voix et être représentées dans les instances professionnelles est légitime ; nous serons 50% à exercer demain, nous sommes 35% aujourd’hui.

Devons nous le faire au sein d’une organisation mixte ?

Nous constatons que de plus en plus de confrères s’intéressent à notre travail… mais nous restons attachées à la liberté de parole que partagent les consœurs de même sensibilité. Nous constatons que dans les assemblées mixtes les femmes n’imposent pas leur points de vu, elles s’expriment peu, et s’y sentent mal à l’aise pour certaines.

Elles sont plus loquaces et constructives dans la convivialité.
Elles croient peu en elles et restent encore dans l’ombre…
Nos propositions doivent les aider à se prendre en charge pour que demain elles soient mieux représentées dans nos instances mixtes, elles sont aujourd’hui moins de 4%.
De la même façon que la formation continue est indispensable ; penser notre exercice et en améliorer sa pratique sont essentiels à une vie professionnelle harmonieuse.

Pour que nos propositions soient prises en compte nous devons être avant tout ouvertes d’esprit et prospectives ; convaincues de notre rôle à jouer pour l’avenir.
Chères consœurs, pour cet avenir que nous construisons nous avons besoin de vos idées et de votre participation…..